Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

petit texte d'auteur

L'air n'est que rayon tant qu'il est semer d'ange

Publié le par DJENNIE

 

 

c'était un rêve éphémère 

Dans mon rêve. Un ange est venu me voir. Il me pris la main . _Viens à coté de moi. Fermes les yeux n'ai pas peur. me dit -il  avec une voix indeffinissable .Je me mis à ses cotés et l'écouta toute la nuit. L'ange me tendit de nouveau la main et me dit._Relèves toi maintenant je suis ton ange , je resterai à tes cotés toute ta vie, j'ai brisé mes ailes pour toi . Prenez le au vol car il partira sur un autre chemin. 
 

 

 

Chacun sait qu'il a en lui une voix qui parle. Une voix simple et claire . Qu'il étouffe trop souvent parce qu'elle est exigeante, nette comme une ligne droite. Cette voix, cette source qu'on obstrue. C'est elle qui dit le juste.  Elle qui nous donne les moyens d'atteindre l'équilibre et la libération de soi ; Mais nous avons peur d'être nous-mêmes. Quand l'homme s'est révélé à lui-même. Quand l'homme a écouté une fois la source qui est en lui, Qui peut dire jusqu'où il s'élèvera ? Il faut se donner des projets qui vous grandissent. Des projets qui tendent la vie vers le haut,
Qui obligent à choisir la cime plutôt que le fossé. Des projets généreux qui font la vie généreuse. Et qui permettent à la vie de l'homme. De se deployer, de s'elever

 


MARTIN GRAY

Partager cet article
Repost0

Afrique australe... culture ... Naissance

Publié le par Le petit monde de DJENNIE

La date de naissance chez les Himbas de Namibie n'est pas une légende, un mode de vie extraordinaire .. 

Chez les Himbas de Namibie en Afrique australe, la date de naissance d’un enfant est fixée, non pas au moment de sa venue au monde, ni à celui de sa conception, mais bien plus tôt: depuis le jour où l’enfant est pensé dans l’esprit de sa mère . 
Quand une femme décide qu’elle va avoir un enfant, elle s’installe et se repose sous un arbre, et elle écoute jusqu’à ce qu’elle puisse entendre la chanson de l’enfant qui veut naître. Et après qu’elle a entendu la chanson de cet enfant, elle revient à l’homme qui sera le père de l’enfant pour lui enseigner ce chant. Et puis, quand ils font l’amour pour concevoir physiquement l’enfant, ils chantent le chant de l’enfant, afin de l’inviter.
Lorsque la mère est enceinte, elle enseigne le chant de cet enfant aux sages-femmes et aux femmes aînées du village. Si bien que, quand l’enfant naît, les vieilles femmes et les gens autour de lui chantent sa chanson pour l’accueillir.
Au fur et à mesure que l’enfant grandit, les autres villageois apprennent sa chanson. Si bien que si l’enfant tombe, ou se fait mal, il se trouve toujours quelqu’un pour le relever et lui chanter sa chanson. De même, si l’enfant fait quelque chose de merveilleux, ou traverse avec succès les rites de passage, les gens du village lui chantent sa chanson pour l’honorer.
Dans la tribu, il y a une autre occasion où les villageois chantent pour l’enfant. Si, à n’importe quel moment au cours de sa vie, la personne commet un crime ou un acte social aberrant, l’individu est appelé au centre du village et les gens de la communauté forment un cercle autour de lui. Puis ils chantent sa chanson. La tribu reconnaît que la correction d’un comportement antisocial ne passe pas par la punition, c’est par l’amour et le rappel de l’identité. Lorsque vous reconnaissez votre propre chanson, vous n’avez pas envie ou besoin de faire quoi que ce soit qui nuirait à l’autre.
Et en va de même ainsi à travers leur vie. Dans le mariage, les chansons sont chantées, ensemble. Et quand, devenu vieux, cet enfant est couché dans son lit, prêt à mourir, tous les villageois connaissent sa chanson, et ils chantent, pour la dernière fois, sa chanson. »

 

 

Publié dans album, Petit texte d'auteur

Partager cet article
Repost0

Apprivoisement ~~~~~ Jacques Salome

Publié le par DJENNIE

759627belleda

 

 

 

De sourires en respirs

De silences en Présences

De caresses en offrandes

De douceurs en douleurs

 

De regards en soupirs

De violences en attentes

De dépards en retours

De bléssures en étreintes

 

D'évidences en erreurs

De rejets en recherches

De souvenirs en oublis

De plaisirs en désirs

 

De doutes en découvertes

Et de rires en sanglots

De baisers en émotions

De souvenirs en paroles

 

Nous allons doucement l'un vers l'autre

Par les chemins multiples

De toutes nos errances

 

Jacques Salomé

 

En l'Amour l'Avenir vient de loin 

 

759627belleda

 

26 Jours sans toi mon petit coeur .. Tu nous manques

 


Publié dans Petit texte d'auteur

Partager cet article
Repost0

solitude

Publié le par DJENNIE

2ep3vhy.jpg

 

 
Je ne perçois plus ma vie...
Comme un jour de pluie....
Devant mes souffrances.....
J'ai tiré ma révérence...
Je ne crois plus à mes rêves....
J'ai choisi de vivre....
Doucement et sans bruit....
Je peux désormais toucher ma vie...

 Je ressens à travers mes écrits...
Des sentiments que j'avais ensevelis...
Des secrets bien cachés....
Qu'aujourd'hui....
J'ose regader...
 
Toi...
qui me lis en ce moment....
Pour le plaisir des mots...
Sans le savoir..
Tu m'as inspiré souvent....
Les plus doux sentiments...
Merci...
de faire partie de ma vie...
Et...
de m'avoir choisie..
Pour la tendresse que tu avais besoin...
Et...
qu'à l'occasion.......
J'ai pu déposer sur ton chemin....
 
Toi...
qui devines à travers mes lignes...
Des chagrins que je ne dis pas....
Toi...
que souvent...
J'imagine....
Et que je ne connais pas.....
 
Je suis devenue ...
Maintenant...
Celle que j'ai toujours rêvé d'être...
Je suis sortie de l'éphémère....
J'ai pris congé...
De mes tourments....
 
Je ne rêve plus à l'impossible....
J'ai compris avec le temps...
Qu'il est possible d'être libre....
Même en vieillissant......
 
J'ai séché toutes mes larmes....
Maintenant ...
Je vois mieux
J'ai enfin...
Baissé les armes......
Je ne vis plus dans le vide........
 
Parce qu'aujourd'hui....
J'ai de merveilleux amis(es)...
Qui m'entourent....
Je veux voir la couleur du jour....
Et....
Je n'ai plus peur de l'amour.....
 
Plus je vieilli....
Plus je deviens mon amie.....
Et....
çà....
Je ne l'échangerais pas...
Pour une autre vie.....
 
J'ai vu partir trop d'amis(es)....
Avant que leur cheveux soient gris...
Maintenant...
J'ai appris....
Que vieillir est un prévilège...
Et...
que le temps...
Est toujours éphémère.......
J'ai fait le ménage dans mes souvenirs...
Je n'ai gardé que le merveilleux...
 
Je ne rêve plus d'en finir....
Il y a plus de larmes dans mes yeux......
J'ai eu le coeur brisé..
Bien des fois...
Parce que j'ai laissé les gens jouer avec moi...
Je ne pouvais pas comprendre.....
Que dans la vie.....
Il y avait tant de différences....
Et....
D'avoir eu mal....
M'a rendu plus compatissante....
 
En vieillissant....
J'ai appris...
Que moi seule....
Pouvait mettre de la douceur sur ma vie....
Je ne me laisse plus appartenir.....
Et....
Je suis heureuse...
Maintenant....
De vieillir......
 
De ma vie ....
Maintenant....
J'en ai fait le tour....
Je sais maintenant la différence....
Entre jamais et toujours....
Je ne me questionne plus sur moi-même..
Et je ne crains plus les mots....
JE  T'AIME    
Mon existence est fragile...
Je connais maintenant le secret de mon asile...
Et de mes états d'âme....
Je peux voir le vrai autour de moi....
Je n'ai plus peur de toi....
Et...
Même sans prononcer ton nom....
Je sais que tu te reconnaîtras....
 
Claire de la Chevrotière 

2ep3vhy


Publié dans Petit texte d'auteur

Partager cet article
Repost0

Tout le monde peux tendre la main aux plus démunis

Publié le par DJENNIE


clochard_oeuvre_jade_agrand.jpg



Le coeur d'un SDF n'est pas si mort que cela,
Si on sait leur prêter de l'attention.
On peut même voir leurs yeux briller.


Un soir, alors que je me rendais à pieds chez un ami,
j'ai vu un SDF assis à une table de camping.
Je suis allé vers lui et lui ai demandé
s'il avait du feu pour engager la conversation.
 Alors que j'allumais ma cigarette,
il m'a demandé s'il ne me faisait pas peur.
Il avait remarqué mon jeune âge
( 17ans à l'époque et lui 51ans ).


Je lui ai demandé pourquoi
 Il m'a répondu que la plupart des gens changeaient de trottoir en le voyant
ou regardaient ailleurs.
 Je lui ai dit que ce que les gens fuyaient n'était pas lui,
 mais l'idée qu'ils puissent se retrouver dans la même situation.


Je suis resté plus de deux heures à discuter avec lui,
De son passé heureux
et de ce qui l'avait conduit à devenir SDF
(perte d'emploi, suivi d'un divorce et d'une perte de motivation pour se battre).

 A la fin de notre discussion, il s'est levé et m'a dit merci.
Ne voyant pas pourquoi,
Ne lui ayant rien donné, je lui ai demandé pourquoi.

Les yeux larmoyant, il m'a répondu:

" Merci pour  ton humanité,
 Tu es le seul en dehors de mes amis d'infortune à m'avoir accordé de l'attention depuis ma descente aux enfers".

Je ne sais pas ce qu'il est devenu, mais il y a un peu moins d'un an, j'ai appris le décès d'un oncle, du côté de mon père. Personne (en dehors de ma grand mère, et je lui en veux pour ça) ne savait ce qu'il était devenu.

 Il était SDF et se rendait régulièrement dant un foyer social à Bordeaux.
Je me suis alors rappelé de ce mystérieux inconnu en me disant
" Et si c'était lui?"



Tornadzen
( mon petit roi )




Témoignage poignant qui ne laisse pas indifférent, pour moi c'est une belle preuve d'humanité ..




Fleur une

Publié dans Petit texte d'auteur

Partager cet article
Repost0

Regarde .. écoute .. Rokia Traoré

Publié le par DJENNIE

 






".. Lorsque deux êtres se rencontrent
Chacun apporte à l'autre un peu de ce qu'il est
Ainsi nous apprenons,
nous nous construisons, et nous évoluons

Je t'apporte ce en quoi je suis différent
Donne-moi un peu de ce que tu es
Dans la paix et la tolérance

Car de ce que tu m'imposeras
Je ne retiendrai que ta violence,
 et ton arrogance


On ne peut exiger de l'autre
Qu'il accepte ce qu'on lui offre
En recevant ce que donne l'autre
On l'ouvre à ce que l'on pourrait lui apporter."

Rokia Traoré - Kele Mandi


XP1


Publié dans Petit texte d'auteur

Partager cet article
Repost0

Le globe

Publié le par DJENNIE


Offrons le globe aux enfants, au moins pour une journée,

Donnons-leur afin qu'ils jouent en chantant parmi les étoiles.

Offrons le globe aux enfants,



Donnons-leur comme une pomme énorme
Comme une boule de pain toute chaude,
Qu'une journée au moins ils puissent manger à leur faim.
Offrons le globe aux enfants,



Qu'une journée au moins le globe apprenne la camaraderie.
Les enfants prendront de nos mains le globe
Ils planteront des arbres immortels.



Nazim Hikmet






Publié dans Petit texte d'auteur

Partager cet article
Repost0

Raconte moi une histoire

Publié le par DJENNIE

 

 

 



J'aimerais bien faire une ronde,
Se dit un jour petit carré,
Mais comment faire une ronde
Quand on est petit carré ?
 
Il va demander au trapèze

Un grand,un costaud,un baléze:
"Oui bien sur j'ai essayé,me voila tout déformé,
Mais si tu veux t'amuser,
Je veux bien te balancer.
 
J'aimerais bien faire une ronde,
Se dit un jour petit carré.
 
Il va demander au triangle:
"Oui bien sur,j'ai essayé,
Mais j'ai perdu un angle,
Et je n'ai plus que trois cotés.
Si tu veux faire partie de la clique,
Nous faisons de la musique.
 
J'aimerais bien faire une ronde,
Se dit un jour petit carré.
 
Il a demandé au losange,
Au pentagone,à la maison blanche.
A l'hexagone qui vit en FRANCE.
Ils avaient bien tous essayé,
Pas un n'y était arrivé.
 
J'aimerais faire une ronde,
Se dit un jour petit carré.
 
Du lever du jour à la fin,
Pour échapper à son chagrin,
Il a joué aux quatre coins,
Tout seul,il jouait pour des prunes,
Jusqu'au soir,ou,à la brune,
Il vit apparaître la lune.
 
J'aimerais faire une ronde,
Se dit petit carré.
 
La lune attendrie lui sourit:
"Que te voila bien en souci,
Tu vas rassembler tes amis,
Et demain,à la même heure,
Rendez vous sur l'équateur!
 
Nous allons faire une ronde,
Dit un jour le petit carré
A tous les carrés à la ronde,
Nous allons bien nous amuser!
 
Et tous les carrés du monde,
Sur l'équateur se sont rangés.
Toute la nuit,autour du monde,
Ils ont chanté,ils ont dansé!
Et ce fut la plus belle ronde,
Que la lune ait vue en son quartier.



( auteur inconnu )



Jennie a adoré,
Doux week_end

 

Publié dans Petit texte d'auteur

Partager cet article
Repost0

Petite histoire que j'aime

Publié le par DJENNIE





  Un anneau céleste

et Ficelle autour de Bois

ne fut pas en reste

autour de Bois elle s'enlassa

et Bois les propulsa

quelque part entre Mars et la Terre

peut-être en février, peut-être sur la lune

le fait est qu'il y avait une mer

et plantés aux creux des dunes


Ils péchèrent péchèrent et péchèrent

des lions, des tigres, des éléphants,

des oiseaux, des arbres, des pissenlits,

des hommes, des femmes, des enfants,

des requins, des dauphins, des poissons aussi,

l'amour, le père, les vipères, la vie:

"Pas de doute, C'est le paradis"




(Laura Huguenin)
                                                                                                                    

Publié dans Petit texte d'auteur

Partager cet article
Repost0

pour les enfants du monde (Hamid Skif )

Publié le par DJENNIE



Pour tes yeux

 

  Pour tes yeux et ceux des enfants du monde
pour ce sourire qui annonce le jour libéré
je mendie l'espoir
le pain
et un jour
de joie


Pour tes yeux et ceux des enfants du monde
Pour ces petites mains qui caressent la
chambre
je fabriquerai un jouet de pierre de lune
cousu de rayons de tendresse


Pour tes yeux et ceux des enfants du monde
pour cette voix fluette qui trébuche dans
ta gorge
je vais jouer du tambour
mais
n'oublie jamais mon enfant
que

 

  pour tes yeux et ceux des enfants du monde
des hommes meurent chaque jour au soleil
faute de n'avoir pu vaincre à temps
les voleurs de rêves

 


  Hamid Skif

Publié dans Petit texte d'auteur

Partager cet article
Repost0

1 2 > >>