Harceleur narcissique ? ASSOCIATION CVP – Contre la Violence Psychologique

Publié le par DJENNIE

 

chaque-jour-mest-une-souffrance-38984d7d-7638-4c34-b6d3-561

Dans la peau d’un pervers narcissique…

Suis-je né ainsi, ou le suis-je devenu ? Une question qui en occupe plus d’un, mais moi je me contrefiche totalement de la réponse.
Une chose est sûre, je ne re souffrirai pour rien au monde, ni pour personne et pour ça je dois maîtriser ma vie et celles des gens qui en deviennent des éléments…

Au début je n’étais qu’apprenti, mais j’ai eu des années pour m’améliorer… à l’école, avec ma famille, mes premiers flirts, au boulot… autant d’expériences qui m’ont rendu encore plus fort. Je sais comment repérer et manipuler au mieux une victime.
La légende veut que ce soit de l’instinct, mais en fait de compte c’est que du boulot… suffit de regarder sa victime, suffit de se renseigner sans en avoir l’air…

Faut faire des enfants, des disciples de plus… je construis mon clan qu évidement je protège de possibles contaminations extérieures. On n’est jamais trop prudent. Je cloisonne mes relations, je pose des pièges préventifs. A mes collègues, je raconte que ma femme ne les apprécie pas… à elle, le contraire… avec ma famille, je distille l’air de rien des germes de rancoeurs contre cette pièce rapportée, et vice versa. A mes enfants je montre que c’est moi le chef.

 Je suis le roi du monde. J’ai construit mes rails pour la loco que je suis, sur le parcours que j’ai décidé en tirant mes wagons qui m’appartiennent. Tout est cadré, tout est sous emprise… rien d’imprévisible n’arrivera…Un cataclysme se produit… ma femme demande le divorce, mais pour qui se prend elle ? Oser me braver moi ! J’ai du trop lâcher la bride ces temps ci, j’ai du me ramollir à me laisser aller à qqs sentiments cotonneux. Voilà ce qui arrive quand on laisse la niaiserie prendre un peu de place. Je vais te la recadrer vite fait, et elle va rentrer dans le rang ! Je réveille tous mes pièges, je mens, je calomnie, je manipule… mais tout dans la subtilité l’air de rien, personne n’y voit rien. Je suis bon comédien, digne des Césars, voir des Oscars. J’ai réussi à renverser les rôles… je fais souffrir ma femme en privé, mais en public c’est moi la victime. Je sais que dans les périodes de conflits, de séparation, personne ne va vérifier quoique ce soit et je connais ma femme et sait qu’elle se laissera isolée, tellement elle a une propension à la culpabilité. Les rares personnes qui pourraient représenter un frein à l’accomplissement total de ma vengeance, je les marginaliseMais elle insiste la bougresse à ne plus plier. Je me sers des enfants pour l’atteindre plus; ça aura un double intérêt de leur forger le caractère et de leur montrer qu’il vaut mieux ne pas s’opposer à moi. Elle ne cède toujours pas… je vais lui enlever la chair de sa chair, lui faire exploser le cœur de douleurs. Elle comprendra enfin que le mieux pour elle est de redevenir ma marionnette.Les années ont passé, je suis devenu vieux. J’ai trouvé d’autres victimes après ma femme, mais rien n’a tenu aussi longtemps qu’elle et finalement le célibat me convient plus. Ses enfants sont retournés vers elle. Des ingrats ! Ils ont fait leur vie .Ils viennent qqs fois me voir, m’expliquant qu’au moins je pourrais être un grand père. Je n’ai pas d’influence sur eux, qu’est ce que ça m’apporterait d’être pépé ?Après la retraite, les « amis » se sont éloignés. Je suis peut être seul, mais au moins personne pour me casser les pieds ! J’ai trouvé de nouveaux hobbys : les procédures avec mes voisins, les lettres de réclamations aux administrations, les commentaires désabusés et désagréables sur internetJe suis mort depuis qqs années, devenu une entité errante en attente de je ne sais quoi. Ma tombe est à l’abandon depuis un moment, plus personne ne parle de moi, ou alors rarement et en m’appelant « l’autre » d’un ton dédaigneux. Tout le contraire est arrivé à ma femme… mais bon faut le reconnaître, c’est grâce à moi quand même !L’heure de la réincarnation est arrivée. Parait que je n’ai que 2 choix, même là l’injustice existe ! Etre bourreau ou victime… mon choix est fait, je serai 1 …

  http://harcelementmoral.wordpress.com/

Sur le web : www.souffrancesinvisibles.com

Sur Facebook : https://www.facebook.com/pages/Souffrances-Invisibles/610916255646400?ref=hl

Sur Twitter :  @SouffrancesInv

Pour toutes ces femmes qui vivent cette soufffrance.. Pour toutes celles qui se sentent seules.. Pour que la justice reconnaisse ces blessures comme un délit pénal.. 

Publié dans Au nom des femmes

Commenter cet article