un verre de trop

Publié le par DJENNIE





Du parfum de son arome, il n'en perçoit jamais aucun,
Il boit encore un verre, pour faire comme les copains.


Une soirée arrosée, qui le verra ivre au fond du jardin,
L'occasion de boire, et de nouveau il tend son verre,
L'ivresse s'installe dans sa tete, il ressent déjà ses effets pervers,
L'anchainant peu à peu, aux sombres chiméres de cet enfer.

Oubliant pourquoi il boit, il déambule seul dans le bar du coin,
Regardant sa vie disparaitre, dans le fond d'une bouteille de vin.
Il boit, un besoin qui détruit sa vie et l'éloigne des siens.


Sa fiérté sans est allée le laissant avec que ses yeux pour pleurer.
Son esprit est vide la déchéance s'installe comme une plaie,
Et laisse entrée la solitude.


Sans volonté, tu passeras tes soirées dans la rue "
des cents bars"
Pour te réveiller seul le matin sur l'avenue "
des clochards "

Publié dans Mes pensées

Commenter cet article