Brésil

Publié le par DJENNIE

Brésil

ils jouent pour des millions

  Dans des palais de verre et d'acier

Chaussures fluo, ballon d'or au bout du pied

Enfants des bidonvilles,

De l'autre coté des barbelés

Entendent les cris, Les chants des supporter

Ils s'approchent le ventre vide

Chercher quelques restes de la grande fête

Epluchures ou canettes

Pour eux tout est merveille

 

Pulvériser par les chants des supporter

Les ballons, Les millions, Les patries, Les nations

Ne cesseront jamais leur rituel

Dans Les favelas 

 Le Ballon danse, tourne, Virvolte

De pieds en tourmants

 Pour devenir le plus grand

 

143 jours, je t'aime

Publié dans Les enfants

Commenter cet article

art-divertissement.blogs.marieclaireidees 11/09/2014 09:37

La richesse est propre à chacun, et est conditionnée par l'environnement dans lequel on vit. Souvent, les jeux, l'art et les occupations de tous les jours, ou encore les activités sportives comme le foot, permettent d'apporter gaieté et bonheur à ces enfants, qui vivent dans un environnement parfois rude et peu adapté. Vos photos sont criantes de vérité.

AirxKite.fr 10/07/2014 16:03

La différence de richesse est conséquente et consternante. Il y a toujours eu cette opposition entre bidonvilles et grandes villes. De nos jours une telle inégalité est inconcevable. Et avec cette coupe du monde, le problème est davantage mis en évidence. Alors comment faire pour venir à bout de ce souci des plus importants? En espérant que la question soit résolue rapidement.

DJENNIE 13/07/2014 20:14

la différence de richesse a toujours existé, malheureusement elle est réelle et je ne pense pas qu'un jour tout le monde soit égal face à cette différence.
merci pour votre commentaire

dacaiod 03/07/2014 23:07

bonsoir Cécile ... je viens te souhaiter le plus doux des vendredi et je t'envoie plein de sourires .. bisous

dacaiod 30/06/2014 20:10

ton poème, ma chère amie, est très fort, très vrai et les photos que tu as choisies, si elles font pleurer nos coeurs, ne font qu'exprimer la vérité ... quand on connait le salaire et la gloire des sportifs, comment s'étonner que chaque enfant ,, même le plus pauvre, rêve de ballon !!
bisous et bonne soirée

Didier René 30/06/2014 07:34

bonjour Djennie
un poème qui me parle beaucoup moi qui aime les enfants plus que tout je suis en révolte avec cette coupe du monde.. si tu as le temps j'ai mis deux textes sur mon blog.. peut-être les as tu déjà lu
"Colère et tristesse" " Horreur"
et ces gamins rêveront toujours d'être le meilleur merci Djennie pour ce beau poème ..
gros bisous et bonne journée..

Marie-Hélène 29/06/2014 21:27

Bonjour ma gentille Cécile,

Un joli texte sur une triste réalité ...... Le monde a les yeux rivés sur le ballon rond ,et pendant ce temps ......

Je te remercie pour ta visite te lire me fait très plaisir ,
J'espère que tu as passé un bon week-end! pfff ça passe bien trop vite pour mon gout hélas.
Demain retour "métro,boulot,dodo"......

Gros bisous à toi et ta jolie princesse

Marie-Hélène