L'enfant d'abord .. Association

Publié le par DJENNIE

Pour que ce soit d’abord l’enfant... Eliette Abécassis Marraine de l'association

 

Sous couvert des droits de l’enfant, ce sont souvent les droits des pères ou des mères qui

sont débattus, et particulièrement, aujourd’hui, ceux des pères
Si je me suis engagée aux côtés de « L’ Enfant d’Abord, » et accepté d’en être la marraine,
c’est parce que cette association donne enfin la parole aux enfants.
Mon expérience, tant personnelle que sociale, m’a permis d’observer combien l’intérêt
de l’enfant est confondu avec celui de ses parents : l’enfant doit être partagé comme un

bien indivis, ballotté entre ses deux parents séparés, quel que soit son âge et le prix à
payer pour lui. Pourtant, confondre égalité et équivalence entre un père et une mère,
revient à lui imposer une réelle maltraitance.
Nous devons tous être inquiets pour l’avenir de ces si nombreux enfants qui vivent
autant d’instabilité dès leur plus jeune âge, dans une société dont le fonctionnement est
déjà si stressant pour eux.
Nous devons, nous les adultes, agir pour que ce soit l’enfant d’abord.


Association L'enfant d'abord http://www.lenfantdabord.org/lassociation/

 

Expériences Vécues

Un bébé de 5 mois et demi a été soumis à une résidence alternée de 8 jours/ 8jours chez chacun des parents éloignés de 100 Km avec passage de l’enfant sur la place du village, devant le bistrot car le père agresse la mère.

Un enfant de 10 mois passera la moitié des nuits chez son père et un mois complet cet été.

Un enfant de 11 mois : Résidence chez la mère mais : Chez le père toutes les semaines du mercredi 18h au vendredi 8h, 1 er , 3eme, 5eme week-end de chaque mois du vendredi 18h au lundi 8h, moitié de toutes les vacances scolaires (dont un mois complet l’été)

Un enfant de 3 ans dont le père ne s’est jamais occupé, y compris financièrement, vient d’être enlevé à sa mère et confié à son père car la mère s’est éloignée pour son travail. (cas de plus en plus fréquents)

Un enfant de 5 ans doit subir une résidence alternée de 15 jours/15 jours car le père s’est éloigné !

Un enfant de 9 ans qui ne veut plus de la résidence alternée et continue à y être soumis plonge dans une dépression et est en échec scolaire.

Etc.

Tous ces enfants vont mal et certains très mal.

 

 

L'enfant d'abord .. Association

Madame la Défenseure des enfants, pouvez-vous m’expliquer ce que représente aujourd’hui aux yeux de la justice un parent devenu secondaire sur décision de justice ?

Ou on octroie à son enfant, ô grande bonté, le « droit de visite» quatre jours par mois ?

soit une heure par semaine

Dans un point de rencontre

Madame la Défenseure des enfants, pouvez-vous, s’il vous plait m’expliquer, ce qu’il faut faire pour que la loi soit respectée dans notre pays ?

Contre les attestations mensongères sur simple papier

La calomnie

La diffamation

Madame la Défenseure des enfants ne serait t'il pas tant de faire plus pour ces enfants

S’il vous plait, Madame la Défenseure des enfants, ne restez pas sans rien faire face à de tels drames qui détruisent des enfants et des familles entières, et qui bafouent les droits les plus élémentaires d’un être humain.

Dans l’espoir d’une réponse de votre part, je vous prie d’agréer, Madame la Défenseure des enfants, l’expression de mes sentiments les meilleurs

Du sort que l’on réserve aujourd’hui aux enfants

dépend l’avenir de la société toute entière...

64 jours petit coeur ....

Publié dans Les enfants

Commenter cet article